Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
CNGE > SNEMG > Communiqué de presse SNEMG - Rapport de l’IGAS sur la réforme du 3e cycle

Dans cette catégorie:

Communiqué de presse SNEMG - Rapport de l’IGAS sur la réforme du 3e cycle

Communiqué de presse SNEMG - La gabegie de la gestion du DPC entrave la maitrise de stage

A quand un plan de nomination pour les enseignants de médecine générale ?

Nomination des enseignants associés de médecine générale Après le virage ambulatoire, la soustraction ambulatoire !

DPC - Le danger de mesures irréfléchies

Communiqué de presse SNEMG : "Votons pour l’accès aux soins"

Communiqué de presse SNEMG : Que vaut aujourd’hui la parole ministérielle ?

Communiqué de presse SNEMG : La formation pédagogique à la maitrise de stage hors quota DPC

Communiqué de presse SNEMG du 27 septembre : Treize maitres de conférences associés enfin nommés

Communiqué de presse commun du 24 septembre 2013

Communiqué de presse SNEMG du 18 septembre 2013 : Muet, aveugle et… sourd ?

Communiqué de presse SNEMG Maîtres de conférences associés : 4 postes de plus pour 2015-2016

Communiqué de presse SNEMG : La Grande conférence de Santé. Les propositions du SNEMG pour répondre aux objectifs du Premier Ministre

Communiqués de Presse SNEMG

Lettre d'information du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale


Fichiers joints:

Communiqué de presse SNEMG - Rapport de l’IGAS sur la réforme du 3e cycle

Le SNEMG salue les recommandations en faveur de la maîtrise de stage, du recrutement en enseignants et du soutien de la recherche en médecine générale

Créé le vendredi 13 avril 2018

Montreuil, le 13 avril 2018

 

Rapport de l’IGAS sur la réforme du 3e cycle.

Le SNEMG salue les recommandations en faveur de la maîtrise de stage, du recrutement en enseignants et du soutien de la recherche en médecine générale

 

Un rapport récent de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS)1 émet plusieurs propositions en vue d’évaluer et réviser le 3e cycle des études médicales.

Parmi elles, l’IGAS insiste particulièrement sur l’évolution des moyens alloués à la Filière universitaire de médecine générale (FUMG). Ses recommandations rejoignent les revendications que le SNEMG porte depuis plusieurs années :

  •         Développer les postes de stage et le nombre de Maîtres de stage des universités (MSU)
  •         Envisager un passage à une 4e année du D.E.S de médecine générale dès que les postes de stages ambulatoires le permettront
  •         Renforcer les postes de Chefs de Clinique, de Maîtres de Conférences et Professeurs Associés de médecine générale
  •         Renforcer la recherche en médecine générale et financer des années-recherche pour les étudiants en 3e cycle de médecine générale

Mieux encadrer les étudiants en 3e cycle de médecine générale permettra d’éviter leur fuite, faute de formation suffisante, vers d’autres modes d’exercice particulièrement peu cohérents avec les besoins de santé de la population. Le renforcement de la recherche mettra à disposition des médecins généralistes des données adaptées à la pratique quotidienne de la médecine générale.

Le tout rendra le système de santé plus efficient.

Le SNEMG salue ces recommandations et se réjouit du soutien institutionnel sans cesse progressif en faveur de la médecine générale.

Le SNEMG met à la disposition de l’IGAS les données statistiques annuelles recueillies concernant les effectifs de MSU et les postes de stages ambulatoires dans la FUMG.

 

Pour le bureau du SNEMG
Dr Anas TAHA Président

1. IGAS. Répondre aux besoins de santé en formant mieux les médecins : propositions pour évaluer et réviser le troisième cycle des études médicales. Décembre 2017 public le 29 mars 2018. Disponible sur http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article662


Fichiers joints