Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
CNGE > Espace communication et presse > Communiqués de presse CNGE > CP CNGE Juin 2018- Déremboursement des médicaments anti Alzheimer : enfin un pas important vers la clarté pour les patients et les professionnels

Dans cette catégorie:

CP CNGE - Borréliose de Lyme et autres maladies transmises par les tiques : Pourquoi les sociétés scientifiques et professionnelles refusent de cautionner la recommandation de bonne pratique élaborée par la HAS

CP CNGE - Maladie de Lyme chronique : le CNGE conseille de ne pas tenir compte de la «recommandation» de la HAS - Juillet 2018

CP CNGE / SNEMG Juin 2018 - Progression de l’offre des stages en médecine générale

CP CNGE/SNEMG Juin 2018- Poursuite de la progression du nombre de maîtres de stage des universités de médecine générale

CP CNGE Juin 2018- Déremboursement des médicaments anti Alzheimer : enfin un pas important vers la clarté pour les patients et les professionnels

CP CNGE - Janvier 2018 - Dépistage du cancer du sein : pour une évolution au service des patient(e)s

CP CNGE Mai 2017 : Election présidentielle Le CNGE s’engage pour faire respecter les valeurs de la médecine et de l’éthique médicale.

CP CNGE Mars 2017 : Réforme du 3e cycle. Dernier rebondissement qui va détourner les internes de la médecine générale et aggraver la démographie !

CP CNGE Décembre 2016 -Les publications de la filière universitaire de médecine générale en 2015

Le Professeur Vincent Renard reconduit à la tête du Collège National des Généralistes Enseignants, Collège Académique

CP CNGE du 24 octobre 2016 - Conventionnement sélectif des médecins généralistes

CP CNGE/SNEMG Mai 2016 - Maitre de stage des universités et stages de médecine générale : Poursuite de la progression de l’offre.

CP CNGE/SNEMG Avril 2016 - Stagnation du ratio enseignants/étudiants dans la filière universitaire de médecine générale.

CP CNGE Janvier 2016 - Un système de santé organisé autour du médecin traitant et du patient vaut mieux qu'un 2ème avis

CP CNGE Janvier 2016 - La sous-section 53-03 Médecine générale du Conseil national des universités est installée

CP CNGE Décembre 2015 - Le succès du Congrès du CNGE renforce le pôle scientifique et universitaire de la médecine générale

CP CNGE /SNEMG Octobre 2015 - Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015

Faut-il avoir peur des médicaments ? Avril 2015

CP CNGE Mars 2015 - Médecine générale : où est passé le rapport Druais ?

CP CNGE Décembre 2014 - Le Professeur Vincent Renard reconduit à la tête du Collège National des Généralistes Enseignants Collège Académique

CP CNGE Décembre 2014 - Création de la sous-section de Médecine générale au Conseil national des universités

CP CNGE Avril 2014 - Effectifs de Maîtres de stage des universités et nombre de stages en Médecine générale : une augmentation continue

CP CNGE avril 2014 - Enquête nationale : effectifs étudiants, enseignants, nombre de stage en médecine générale

CP CNGE avril 2014 - Effectifs d'enseignants et d'étudiants en médecine générale

CP CNGE mars 2014 - Qualification spécialiste MG

CP CNGE janv 2014 - Le CNGE salue la mémoire de Jehan de Butler

CP CNGE nov 2013 - Succès manifeste pour le congrès des 30 ans du CNGE

CP CNGE nov 2013 - Lutter intelligemment contre l'antibio résistance

CP CNGE sept 2013 - Le CNGE accueille avec intérêt le discours des ministres relatif à la Stratégie nationale de santé et souhaite des mesures pour la FUMG

CP CNGE Juin 2013 - Le CNGE fêtera ses 30 ans au cours de son congrès annuel à Clermont-Ferrand les 28 et 29 novembre

CP CNGE mai 2013 - Alerte concernant les effectifs d’enseignants et d’internes en médecine générale

CP CNGE déc 2012 - Le CNGE recense 6724 MSU et attend des mesures

CP CNGE nov 2012 - V. Renard reconduit à la tête du CNGE

CP CNGE nov 2012 - Mme la Ministre de la Santé au Congrès annuel du CNGE à Lyon

CP CNGE sept 2012 - Maisons de santé universitaires pluri professionnelles

CP CNGE juin 2012 - Modifier le dispositif DPC

CP CNGE Déc 2011 - Des moyens pour poursuivre les efforts de recrutement et de formation des MSU


Fichiers joints:

CP CNGE Juin 2018- Déremboursement des médicaments anti Alzheimer : enfin un pas important vers la clarté pour les patients et les professionnels

Créé le mardi 5 juin 2018

Déremboursement des médicaments anti Alzheimer :
enfin un pas important vers la clarté pour les patients et les professionnels

Montreuil, le 05/06/2018

Le Collège national des généralistes enseignants Collège académique (CNGE CA) soutient pleinement la décision de madame la Ministre de la Santé de ne plus rembourser les médicaments anti-Alzheimer.

Dès novembre 2011, le conseil scientifique du CNGE communiquait sur le faible intérêt et le rapport bénéfices/risques défavorable de ces médicaments. Il recommandait alors de privilégier les approches non médicamenteuses. Une synthèse sur les 4 médicaments concernés publiés la même année dans la revue exercer allait dans le même sens.

Les universitaires de médecine générale ont donc encouragé depuis des années la déprescription de ces médicaments qui exposent des patients fragiles à des risques inutiles et parfois sévères sans bénéfice cliniquement significatif. La tâche était difficile compte tenu des avis initiaux de la Haute Autorité de santé (HAS) et de prescriptions alors quasi systématiques. La HAS avait en effet accordé un « service médical rendu » important à ces médicaments, puis avait fait machine arrière, tout en arguant de manière très étonnante et contre-productive, que la prescription de tels médicaments avait un « effet structurant ».

En fait, leur remboursement a contribué à une forte déstructuration de la prise en charge des patients, en axant l’attention et les ressources financières sur la thérapeutique médicamenteuse alors que les efforts doivent d’abord porter sur les approches non médicamenteuses et sur l’environnement de ces patients notamment à travers les moyens humains nécessaires.

Compte tenu des intérêts en jeu et des luttes d’influence pour maintenir le remboursement en dépit des données de la science, ce déremboursement est une décision politique forte et courageuse.

Pour protéger les patients, il faut aujourd’hui aller jusqu’au bout du raisonnement. Si le rapport bénéfices/risques de ces médicaments est défavorable et si le risque iatrogène est important, ces médicaments doivent être retirés du marché.

Pour les patients et les professionnels, il est nécessaire que les décisions des différentes agences soient cohérentes, et particulièrement l’avis sur la recommandation de remboursement de la HAS et l’avis de maintien sur le marché de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

L’exemple des médicaments anti Alzheimer est édifiant. Aujourd’hui, pour chaque médicament, la pertinence clinique pour les patients devrait être solidement démontrée pour qu’il soit remboursé, et son rapport bénéfices/risques devrait être favorable pour qu’il soit maintenu sur le marché.

Les universitaires de médecine générale y contribueront pour le très vaste champ des médicaments prescrits en ambulatoire.

Contact presse 

Président du CNGE : Pr Vincent Renard

 


Fichiers joints