Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
CNGE > Textes de référence du CNGE > Position commune CNU-Doyens-CNGE concernant la filière universitaire de médecine générale

Dans cette catégorie:

Arrêté du 21 avril 2017 relatif aux connaissances, aux compétences et aux maquettes de formation des diplômes d’études spécialisées et fixant la liste de ces diplômes et des options et formations spécialisées transversales du troisième cycle des études de médecine

Nos chartes

Statuts et réglement intérieur

Arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine

Décret n° 2016-1597 du 25 novembre 2016 relatif à l'organisation du troisième cycle des études de médecine et modifiant le code de l'éducation

Etat des lieux de la Médecine générale au 1er Janvier 2013

Position commune CNU-Doyens-CNGE concernant la filière universitaire de médecine générale

Arrêté du 8 Avril 2013 - 1er et 2ème cycle des études Médicales

Les conditions d’universitarisation des maisons et centres de santé

Arrété du 4 février 2011 - Stages DES

Lettre CNGE/SNEMG charte des MSU

Commission santé de l'enfant_audition du président du CNGE

Textes fondamentaux


Fichiers joints:

Position commune CNU-Doyens-CNGE concernant la filière universitaire de médecine générale

Créé le lundi 17 février 2014

Recommandations pour la filière universitaire de Médecine générale
CNU, Conférence des doyens et CNGE


Réunion du 22/01/2014


Suite à la réunion organisée par les conseillers fin 2013, les représentants du Conseil national des universités, de la Conférence des doyens et du Collège national des généralistes enseignants se sont réunis et préconisent les axes suivants pour l’avenir de la filière universitaire de médecine générale :

  1. Les nominations par concours des universitaires titulaires de médecine générale relèvent du droit commun qui est déjà appliqué par la sous-section 53-01, suite au travail réalisé ces dernières années par le CNU et le CNGE (il est rappelé pour mémoire que les critères de nomination de MCU sont publiés sur le site du CNU, et que des candidats se sont fait recaler lors des dernières sessions pour dossier insuffisant).
  2. La voie des enseignants associés doit être maintenue et préservée compte tenu des spécificités de la discipline, en premier lieu du nombre considérable d’internes à former et à encadrer (il est rappelé que même une politique volontariste de nomination de titulaires universitaires ne pourrait permettre avant longtemps des effectifs suffisants pour faire face aux besoins d’encadrement). Cette voie des associés ne peut pas être une voie d’attente avant une carrière de titulaire universitaire, les deux voies étant distinctes par leur type de recrutement et leurs fonctions.
  3. Un statut de post clinicat équivalent au PHU est nécessaire pour les candidats à un poste de MCU de médecine générale qui le nécessitent (il est rappelé que ces candidats ont un temps plus court à partir de leur internat que ceux des autres disciplines).
  4. Il faut dès à présent que des enseignants titulaires de médecine générale soient cooptés au sein de la sous-section 53-01 et envisager lors du prochain renouvellement partiel des CNU d’organiser l'élection des représentants de la médecine générale en fonction du droit commun.

Pour le CNU :  Pr. F. MICHOT, Pr. P-.J. WEILLER, Pr. C. ATTALI.

Pour la Conférence des Doyens : Pr. D. PERROTIN, Pr. C. BERTHOU, Pr. J-.L. DUMAS, Pr. D. GOSSET.     

Pour le CNGE : Pr. V. RENARD, Pr. Isabelle AUGER, Pr. J-.N. BEIS.


Fichiers joints