Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
CNGE > Espace communication et presse > Communiqués de presse CNGE > CP CNGE - Borréliose de Lyme et autres maladies transmises par les tiques : Pourquoi les sociétés scientifiques et professionnelles refusent de cautionner la recommandation de bonne pratique élaborée par la HAS

Dans cette catégorie:

CP CNGE - Borréliose de Lyme et autres maladies transmises par les tiques : Pourquoi les sociétés scientifiques et professionnelles refusent de cautionner la recommandation de bonne pratique élaborée par la HAS

CP CNGE - Maladie de Lyme chronique : le CNGE conseille de ne pas tenir compte de la «recommandation» de la HAS - Juillet 2018

CP CNGE / SNEMG Juin 2018 - Progression de l’offre des stages en médecine générale

CP CNGE/SNEMG Juin 2018- Poursuite de la progression du nombre de maîtres de stage des universités de médecine générale

CP CNGE Juin 2018- Déremboursement des médicaments anti Alzheimer : enfin un pas important vers la clarté pour les patients et les professionnels

CP CNGE - Janvier 2018 - Dépistage du cancer du sein : pour une évolution au service des patient(e)s

CP CNGE Mai 2017 : Election présidentielle Le CNGE s’engage pour faire respecter les valeurs de la médecine et de l’éthique médicale.

CP CNGE Mars 2017 : Réforme du 3e cycle. Dernier rebondissement qui va détourner les internes de la médecine générale et aggraver la démographie !

CP CNGE Décembre 2016 -Les publications de la filière universitaire de médecine générale en 2015

Le Professeur Vincent Renard reconduit à la tête du Collège National des Généralistes Enseignants, Collège Académique

CP CNGE du 24 octobre 2016 - Conventionnement sélectif des médecins généralistes

CP CNGE/SNEMG Mai 2016 - Maitre de stage des universités et stages de médecine générale : Poursuite de la progression de l’offre.

CP CNGE/SNEMG Avril 2016 - Stagnation du ratio enseignants/étudiants dans la filière universitaire de médecine générale.

CP CNGE Janvier 2016 - Un système de santé organisé autour du médecin traitant et du patient vaut mieux qu'un 2ème avis

CP CNGE Janvier 2016 - La sous-section 53-03 Médecine générale du Conseil national des universités est installée

CP CNGE Décembre 2015 - Le succès du Congrès du CNGE renforce le pôle scientifique et universitaire de la médecine générale

CP CNGE /SNEMG Octobre 2015 - Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015

Faut-il avoir peur des médicaments ? Avril 2015

CP CNGE Mars 2015 - Médecine générale : où est passé le rapport Druais ?

CP CNGE Décembre 2014 - Le Professeur Vincent Renard reconduit à la tête du Collège National des Généralistes Enseignants Collège Académique

CP CNGE Décembre 2014 - Création de la sous-section de Médecine générale au Conseil national des universités

CP CNGE Avril 2014 - Effectifs de Maîtres de stage des universités et nombre de stages en Médecine générale : une augmentation continue

CP CNGE avril 2014 - Enquête nationale : effectifs étudiants, enseignants, nombre de stage en médecine générale

CP CNGE avril 2014 - Effectifs d'enseignants et d'étudiants en médecine générale

CP CNGE mars 2014 - Qualification spécialiste MG

CP CNGE janv 2014 - Le CNGE salue la mémoire de Jehan de Butler

CP CNGE nov 2013 - Succès manifeste pour le congrès des 30 ans du CNGE

CP CNGE nov 2013 - Lutter intelligemment contre l'antibio résistance

CP CNGE sept 2013 - Le CNGE accueille avec intérêt le discours des ministres relatif à la Stratégie nationale de santé et souhaite des mesures pour la FUMG

CP CNGE Juin 2013 - Le CNGE fêtera ses 30 ans au cours de son congrès annuel à Clermont-Ferrand les 28 et 29 novembre

CP CNGE mai 2013 - Alerte concernant les effectifs d’enseignants et d’internes en médecine générale

CP CNGE déc 2012 - Le CNGE recense 6724 MSU et attend des mesures

CP CNGE nov 2012 - V. Renard reconduit à la tête du CNGE

CP CNGE nov 2012 - Mme la Ministre de la Santé au Congrès annuel du CNGE à Lyon

CP CNGE sept 2012 - Maisons de santé universitaires pluri professionnelles

CP CNGE juin 2012 - Modifier le dispositif DPC

CP CNGE Déc 2011 - Des moyens pour poursuivre les efforts de recrutement et de formation des MSU


Fichiers joints:

CP CNGE - Borréliose de Lyme et autres maladies transmises par les tiques : Pourquoi les sociétés scientifiques et professionnelles refusent de cautionner la recommandation de bonne pratique élaborée par la HAS

Créé le jeudi 19 juillet 2018

Communiqué de presse de l’ensemble des sociétés savantes impliquées dans la prise en charge des maladies transmises par les tiques – 19 juillet 2018

 Borréliose de Lyme et autres maladies transmises par les tiques :
Pourquoi les sociétés scientifiques et professionnelles refusent de cautionner la recommandation de bonne pratique élaborée par la HAS

 Les représentants des disciplines médicales et scientifiques impliquées dans la prise en charge des patients atteints de maladies transmises par les tiques ont analysé les recommandations émises par la Haute Autorité de Santé (HAS). Une partie de ces recommandations repose sur des bases scientifiques et propose des prises en charge comparables aux recommandations internationales récentes. Ce n’est pas le cas pour le chapitre 4 concernant la

« symptomatologie/syndrome persistant(e) polymorphe après une possible piqûre de tique » (SPPT) qui ne s’appuie sur aucune donnée validée.

Une lettre a été adressée à Madame la Présidente de la HAS afin que ce texte ne reste pas en l’état et que les travaux soient poursuivis pour améliorer de façon durable la prise en soins et l’accompagnement des patients. Nous déplorons le fait que cette demande n’ait pas été entendue et exprimons notre inquiétude sur les conséquences prévisibles.

Nous identifions des risques majeurs pour les patients en raison de la création d’une entité dépourvue de fondement scientifique (SPPT) :

  • risque de majoration de l’errance diagnostique chez les patients présentant des symptômes médicalement inexpliqués
  • risque de prise en charge inadaptée et possiblement délétère de ces patients
  • risques liés au mésusage des antibiotiques pour les patients et la santé communautaire

 C’est pourquoi les sociétés savantes et professionnelles signataires qui ont participé au groupe de travail réuni par la HAS ne valident pas certains chapitres de ces recommandations. L’Académie Nationale de Médecine a déjà exprimé son opposition vis-à-vis de ce texte et les universitaires de médecine générale représentés par le CNGE ont, par ailleurs, demandé aux professionnels de ne pas suivre la recommandation concernant le SPPT.

 Nous soulignons que la méthode d’écriture de cette recommandation ne répond pas aux critères de qualité habituels de la HAS. Le rapport d’élaboration n’a pas fait l’objet de discussions au sein du groupe de travail. Il contient des annexes dont le contenu est dénué de tout fondement scientifique et ne repose sur aucun niveau de preuve. Ces annexes n’ont pas leur place dans un document émanant de la HAS ayant valeur institutionnelle et risquent de susciter des interprétations et des prises en charge dangereuses.

 C’est pourquoi nous souhaitons

  • La suppression du chapitre 4 des recommandations concernant le supposé SPPT
  • Participer de façon active à la mise en place et au fonctionnement de centres de prise en charge pluridisciplinaires hospitaliers pour les patients présentant des symptômes inexpliqués. Ces centres devront impliquer l’ensemble des spécialités médicales. Les médecins généralistes, premier recours des patients, devront y participer activement.
  • Promouvoir et participer à des protocoles de recherche nationaux, validés par des instances reconnues.
  • Sensibiliser et former les professionnels de santé impliqués dans la prévention et le suivi clinique des patients.
  • Accompagner spécifiquement les patients souffrant de symptômes persistants après traitement d’une maladie de Lyme documentée.
  • Poursuivre les travaux afin d’aboutir à une recommandation fondée sur les preuves et les données actualisées de la science, en tenant compte des recommandations internationales disponibles des sociétés savantes allemande, anglaise et américaine.

  _____________________________________________________________________

Pr P. Tattevin, Pr E. Caumes, Pr C. Chirouze, Pr Y. Hansmann, Pr C. Rabaud, Pr F. Roblot pour la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française

Pr B. Jaulhac pour le Centre National de Référence des Borrelia

Pr V. Renard, Pr O. Saint-Lary pour le Collège National des Généralistes Enseignants Pr PL. Druais, Dr C. Michel pour le Collège de la Médecine Générale

Pr A. Sotto, Pr D. Boutoille pour le Collège des Universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales

Pr C. Lemogne, Dr M. Bensoussan pour le Conseil National Professionnel de Psychiatre, Collège National pour la Qualité des Soins en Psychiatrie

Dr F. Sellal, Dr T. de Broucker, Dr F. Vuillemet pour la Fédération Française de Neurologie Pr P. Joly, Pr E. Caumes, Dr C. Lenormand pour la Société Française de Dermatologie

Pr P. Morlat, Pr B. Fantin pour la Société Nationale Française de Médecine Interne Pr G. Lina, Pr B. Jaulhac, Dr C. Sobas  pour la Société Française de Microbiologie  Pr JP. Gangneux, pour la Société Française de Mycologie Médicale

Pr B. Bodaghi, pour la Société Française d’Ophtalmologie

Pr B. Chabrol, Dr V. Hengten, Dr J. Toubiana pour la Société Française de Pédiatrie et le Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique

Pr A. Cantagrel, Pr. A. Perdriger, Pr S. Perrot, Dr C. Sordet pour la Société Française de Rhumatologie et la Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur

Contacts presse :

Pr. Vincent RENARD, Président de CNGE Collège Académique  -  0625803329

Pr. Olivier SAINT- LARY, Vice-président de CNGE Collège Académique - 0630883819

 

 

 


Fichiers joints