Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
CNGE > SNEMG > Communiqués de Presse SNEMG > Communiqué de presse SNEMG : Pour une formation médicale initiale en médecine générale au service d’une organisation vertueuse du système de santé

Dans cette catégorie:

Communiqué de presse du SNEMG du 07 janvier 2019

Communiqué de presse du SNEMG du 21 novembre 2018 : L’assemblée générale du SNEMG élit son nouveau bureau

Communiqué de presse du SNEMG du 05 octobre 2018

Communiqué de presse commun de l’ISNAR-IMG et du SNEMG du 20 août 2018

Communiqué de presse SNEMG du 26 juin 2018

Communiqué de presse SNEMG du 04 mai 2018

Communiqué de presse SNEMG - Rapport de l’IGAS sur la réforme du 3e cycle

Communiqué de presse SNEMG du 27 mars 2018

Communiqué de presse SNEMG du 06 février 2018

Communiqué de presse SNEMG du 05 février 2018

Communiqué de presse SNEMG du 23 novembre 2017 : L’assemblée générale du SNEMG élit son nouveau bureau

Communiqué de presse SNEMG du 17 novembre 2017 : Poursuite de la progression du nombre de maîtres de stage des universités de médecine

Communiqué de presse SNEMG du 16 novembre 2017 : Ratio enseignants/étudiants de médecine générale.

Communiqué de presse SNEMG : Plan gouvernemental d’accès territorial aux soins

Communiqué de presse SNEMG : "Non à une vision hospitalo-centrée. Développons la formation en milieu ambulatoire !"

Communiqué de presse SNEMG

Communiqué de presse SNEMG : 40% des postes d’internes sont orientés vers la médecine générale

Communiqué de presse SNEMG : Le SNEMG sonne l’alerte quant aux dangers de la réforme du 3e cycle des études médicales pour la démographie dans les territoires

Communiqué de presse SNEMG :Il est temps de prendre des mesures concrètes pour sauvegarder la formation pédagogique des MSU

Communiqué de presse SNEMG : Revaloriser la fonction de Maîtrise de Stage : pourquoi pas grâce à la ROSP ?

Communiqué de presse SNEMG Réforme du 3ème cycle des études médicales

Communiqué de presse SNEMG : Les annonces du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Communiqué de presse SNEMG : L’ANDPC diminue la part de la formation dévolue à la maîtrise de stage en contradiction avec la politique de Madame la Ministre de la Santé

Communiqué de presse SNEMG : L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau

Communiqué de presse SNEMG : L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau

Communiqué de presse SNEMG :"L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau"

Communiqué de presse SNEMG :Conventionnement sélectif au sein des zones « en fort excédent »

Communiqué de presse SNEMG : La maîtrise de stage ne sera pas revalorisée dans la future convention, à euros constant

Communiqué de presse SNEMG : Pour une formation médicale initiale en médecine générale au service d’une organisation vertueuse du système de santé

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Maitre de stage des universités et stages de médecine générale

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Stagnation du ratio enseignants/étudiants

Communiqué de presse SNEMG : Le SNEMG a 10 ans !

Communiqué de presse SNEMG : Grande conférence de santé : Des déclarations d’intention… qui doivent être confirmées

Communiqué de presse SNEMG du 27 Novembre 2015

Communiqué de presse SNEMG Maîtres de conférences associés : 4 postes de plus pour 2015-2016

Nomination des enseignants associés de médecine générale Après le virage ambulatoire, la soustraction ambulatoire !

Communiqué de presse SNEMG - La gabegie de la gestion du DPC entrave la maitrise de stage

Communiqué de presse SNEMG : La Grande conférence de Santé. Les propositions du SNEMG pour répondre aux objectifs du Premier Ministre

5/5 Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015.Partie 4/5 : Les publications scientifiques

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Les modalités d’enseignement et de validation du D.E.S

A quand un plan de nomination pour les enseignants de médecine générale ?

Communiqué de presse SNEMG : Le constat consensuel et accablant sur l’attractivité de la médecine générale pour les étudiants

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015

Communiqué de presse SNEMG : Maitrise de stage : Le double jeu gouvernemental

Communiqué de presse SNEMG/ISNAR-IMG/ReAGJIR : Nomination de M. Thierry MANDON

Communiqué de presse SNEMG/ISNAR-IMG/ReAGJIR : Où est passé le virage ambulatoire ?

Communiqué de presse SNEMG : La Médecine Générale est une discipline universitaire à part

Communiqué de presse SNEMG : Le projet de loi de santé : Qu’en est-il du groupe de travail sur la médecine générale ?

Communiqué de presse SNEMG : Groupes de travail sur le Projet de loi de santé

Communiqué de presse SNEMG : Projet de loi de santé : Les enseignants de médecine générale

Communiqué de presse SNEMG : «L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat»

Communiqué de presse SNEMG : "Votons pour l’accès aux soins"

DPC - Le danger de mesures irréfléchies

Communiqué de presse SNEMG : Le choix des jeunes dépend de l’offre de formation

Communiqué de presse SNEMG : Combien d’enseignants de médecine générale seront nommés en 2014 ?

Communiqué de presse SNEMG : "Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche fait barrage au développement"

Communiqué de presse SNEMG : Que vaut aujourd’hui la parole ministérielle ?

Communiqué de presse SNEMG du 18 septembre 2013 : Muet, aveugle et… sourd ?

Communiqué de presse SNEMG du 27 septembre : Treize maitres de conférences associés enfin nommés

Communiqué de presse commun du 24 septembre 2013

Communiqué de presse SNEMG : La formation pédagogique à la maitrise de stage hors quota DPC

Communiqué de presse SNEMG: Internes en médecine générale ? Armez-vous de patience

Communiqué de presse SNEMG : Il manque des enseignants de médecine générale à Lille…

Quatre maître de conférences associés supplémentaires : c'est bien mais c'est insuffisant - CP SNEMG du 26 novembre 2012

Oui à la maitrise de stage pour tous - CP SNEMG du 13 février 2013

L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat - CP SNEMG du 30 novembre 2012

Communiqué de presse SNEMG : «L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat»


Fichiers joints:

Communiqué de presse SNEMG : Pour une formation médicale initiale en médecine générale au service d’une organisation vertueuse du système de santé

Créé le mercredi 15 juin 2016

Pour une formation médicale initiale en médecine générale au service d’une organisation vertueuse du système de santé.

 

Le syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) a pris connaissance de la réaction récente de l’association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) au communiqué de l’Académie de médecine au sujet de la formation des futurs médecins généralistes.

Outre la question de la légitimité discutable à émettre une expertise sur la formation en médecine générale, le SNEMG souhaite réagir aux propos échangés.

Le SNEMG prend acte du souhait de l’Académie de médecine « d’une refonte d'urgence de l’enseignement de la discipline pour pouvoir aussi former des médecins généralistes à la pédiatrie ». Le SNEMG rappelle que certaines propositions faites par l'Académie (mise en place d’un pôle que nous appelons femme/enfant,  stage ambulatoire et les stages en optionnels en PMI et CPEF) sont déjà appliquées dans la majorité des facultés. Le SNEMG renvoie l’Académie à la dernière enquête nationale réalisée conjointement avec le CNGE afin qu’elle ait une vision globale du sujet sur lequel elle émet un avis.

La contre-proposition de l’AFPA d’augmenter le nombre de médecins pédiatres ambulatoires au nom d’une prétendue hiérarchie des compétences des médecins pédiatres sur les médecins généralistes est dépassée. Ce raisonnement archaïque, heureusement non partagé par l’ensemble des médecins pédiatres, est le signe inquiétant d’une résistance à une réforme pourtant nécessaire du système de santé. La formation actuelle des médecins pédiatres est presque exclusivement hospitalière et leur formation tournée sur des pathologies rares et graves. De fait, la compétence des médecins pédiatres concerne prioritairement ces soins hyperspécialisés de l’enfant. Concernant la prise en charge de la santé de l’enfant en soins premiers, il n’y a aucun surcroit de formation dans ce domaine chez les médecins pédiatres pour justifier une hiérarchie des compétences. La justification de l’AFPA est malheureusement corporatiste. L’augmentation des bilans de santé obligatoires que l’AFPA se propose de rajouter n’a aucun bénéfice démontré. Le SNEMG rappelle que les médecins généralistes assurent déjà le suivi de près de 8 enfants sur 10. La proposition de l’AFPA n’aura d’autre effet que d’augmenter inutilement les dépenses de santé dans le but de légitimer et développer artificiellement l’activité des pédiatres libéraux. Il serait plus pertinent pour le système de santé de réorienter le champ d’exercice des médecins pédiatres dans les pathologies de second recours où leurs compétences sont importantes et cohérentes avec leur formation.

Afin de répondre efficacement aux besoins de santé de la population pour le bénéfice des enfants, le SNEMG recommande de définir clairement les rôles du médecin pédiatre dans le cadre du second recours en coordination avec le médecin généraliste. Il demande aux pédiatres libéraux d’arrêter enfin de dénigrer les médecins généralistes et leur formation qu’ils connaissent par ailleurs fort mal. L’intérêt de la santé des enfants commande une réflexion plus saine et plus globale.

 

Dr Anas Taha                                                                                                                   Dr Matthieu Calafiore

Président du SNEMG                                                                                                    Vice-Président du SNEMG


Fichiers joints