Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
CNGE > SNEMG > Communiqués de Presse SNEMG > Communiqué de presse SNEMG : Plan gouvernemental d’accès territorial aux soins

Dans cette catégorie:

Communiqué de presse SNEMG du 17 novembre 2017 : Poursuite de la progression du nombre de maîtres de stage des universités de médecine

Communiqué de presse SNEMG du 16 novembre 2017 : Ratio enseignants/étudiants de médecine générale.

Communiqué de presse SNEMG : Plan gouvernemental d’accès territorial aux soins

Communiqué de presse SNEMG : "Non à une vision hospitalo-centrée. Développons la formation en milieu ambulatoire !"

Communiqué de presse SNEMG

Communiqué de presse SNEMG : 40% des postes d’internes sont orientés vers la médecine générale

Communiqué de presse SNEMG : Le SNEMG sonne l’alerte quant aux dangers de la réforme du 3e cycle des études médicales pour la démographie dans les territoires

Communiqué de presse SNEMG :Il est temps de prendre des mesures concrètes pour sauvegarder la formation pédagogique des MSU

Communiqué de presse SNEMG : Revaloriser la fonction de Maîtrise de Stage : pourquoi pas grâce à la ROSP ?

Communiqué de presse SNEMG Réforme du 3ème cycle des études médicales

Communiqué de presse SNEMG : Les annonces du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Communiqué de presse SNEMG : L’ANDPC diminue la part de la formation dévolue à la maîtrise de stage en contradiction avec la politique de Madame la Ministre de la Santé

Communiqué de presse SNEMG : L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau

Communiqué de presse SNEMG : L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau

Communiqué de presse SNEMG :"L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau"

Communiqué de presse SNEMG :Conventionnement sélectif au sein des zones « en fort excédent »

Communiqué de presse SNEMG : La maîtrise de stage ne sera pas revalorisée dans la future convention, à euros constant

Communiqué de presse SNEMG : Pour une formation médicale initiale en médecine générale au service d’une organisation vertueuse du système de santé

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Maitre de stage des universités et stages de médecine générale

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Stagnation du ratio enseignants/étudiants

Communiqué de presse SNEMG : Le SNEMG a 10 ans !

Communiqué de presse SNEMG : Grande conférence de santé : Des déclarations d’intention… qui doivent être confirmées

Communiqué de presse SNEMG du 27 Novembre 2015

5/5 Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015.Partie 4/5 : Les publications scientifiques

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Les modalités d’enseignement et de validation du D.E.S

Communiqué de presse SNEMG : Le constat consensuel et accablant sur l’attractivité de la médecine générale pour les étudiants

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015

Communiqué de presse SNEMG : Maitrise de stage : Le double jeu gouvernemental

Communiqué de presse SNEMG/ISNAR-IMG/ReAGJIR : Nomination de M. Thierry MANDON

Communiqué de presse SNEMG/ISNAR-IMG/ReAGJIR : Où est passé le virage ambulatoire ?

Communiqué de presse SNEMG : La Médecine Générale est une discipline universitaire à part

Communiqué de presse SNEMG : Le projet de loi de santé : Qu’en est-il du groupe de travail sur la médecine générale ?

Communiqué de presse SNEMG : Groupes de travail sur le Projet de loi de santé

Communiqué de presse SNEMG : Projet de loi de santé : Les enseignants de médecine générale

Communiqué de presse SNEMG : «L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat»

Communiqué de presse SNEMG : Le choix des jeunes dépend de l’offre de formation

Communiqué de presse SNEMG : Combien d’enseignants de médecine générale seront nommés en 2014 ?

Communiqué de presse SNEMG : "Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche fait barrage au développement"

Communiqué de presse SNEMG: Internes en médecine générale ? Armez-vous de patience

Communiqué de presse SNEMG : Il manque des enseignants de médecine générale à Lille…

Quatre maître de conférences associés supplémentaires : c'est bien mais c'est insuffisant - CP SNEMG du 26 novembre 2012

Oui à la maitrise de stage pour tous - CP SNEMG du 13 février 2013

L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat - CP SNEMG du 30 novembre 2012

Communiqué de presse SNEMG : «L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat»


Fichiers joints:

Communiqué de presse SNEMG : Plan gouvernemental d’accès territorial aux soins

Créé le vendredi 13 octobre 2017

Plan gouvernemental d’accès territorial aux soins

Des redites et des moyens nettement insuffisants

Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) a pris connaissance du plan gouvernemental d’accès territorial aux soins. Ce plan composé de 4 priorités identifie des problématiques pertinentes dans l’accès aux soins des patients.

Afin d’améliorer l’accès aux soins, le gouvernement propose, entre autres, la revalorisation de la rémunération des maîtres de stage des universités (MSU) ainsi que la création de nouveaux lieux de stages ambulatoires de médecine générale. Si ces objectifs vont dans le bon sens, le SNEMG rappelle que :

1)      La généralisation du stage ambulatoire en soins premiers en autonomie supervisé (SASPAS) acté dans la réforme du 3e cycle augmenteront les besoins de 800 postes supplémentaires au moins. C’est déjà nettement plus que les 350 lieux de stage de médecine générale cités dans le plan. En outre, il faut plusieurs lieux de stage pour constituer un poste puisque les internes effectuent leur stage dans plusieurs lieux différents.

2)      Pour parvenir à cet objectif modeste de lieux de stage, le gouvernement propose d’augmenter de 50% la rémunération des MSU en zone sous dense. Cette mesure, bien que très intéressante, est déjà incluse dans la convention médicale signée l’année dernière. Elle n’a donc rien de nouveau et méconnaît la nécessité d’augmenter cette rémunération pour tous les MSU. Le SNEMG rappelle que cette rémunération a été augmentée une seule fois… en 20 ans depuis la création du stage. Par ailleurs, le terme « sous dense » pour la médecine générale concerne aujourd’hui quasiment tous les territoires.

3)      La réforme du 3e cycle a acté que les MSU doivent être continuellement formés à la pédagogie par des enseignants de la discipline. Or, le budget de formation professionnelle indemnisée dédié à la formation des MSU a récemment été diminué de moitié et le ratio enseignants/étudiants reste 8 fois moins important que dans les autres disciplines médicales. La cohérence commanderait donc de recruter des enseignants de médecine générale, pour permettre on seulement de former les cohortes d’internes en nombre important,  mais aussi de former plus de MSU et de maintenir le forfait formation pédagogique de ces derniers.

 

Le SNEMG tient par ailleurs à saluer l’aide au transport et à l’hébergement des internes pour favoriser l’accueil dans des lieux de stage difficilement accessible pour eux.

 

Ce plan ne prend pas la mesure des besoins nécessaires à l’ouverture des lieux de stages ambulatoire de médecine générale. Le SNEMG demande au gouvernement de donner les moyens cohérents et adaptés aux objectifs fixés. 

 

 

Dr Anas TAHA

Président du SNEMG


Fichiers joints