Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
CNGE > SNEMG > Communiqués de Presse SNEMG > Communiqué de presse SNEMG : La Grande conférence de Santé. Les propositions du SNEMG pour répondre aux objectifs du Premier Ministre

Dans cette catégorie:

Communiqué de presse du SNEMG du 07 janvier 2019

Communiqué de presse du SNEMG du 21 novembre 2018 : L’assemblée générale du SNEMG élit son nouveau bureau

Communiqué de presse du SNEMG du 05 octobre 2018

Communiqué de presse commun de l’ISNAR-IMG et du SNEMG du 20 août 2018

Communiqué de presse SNEMG du 26 juin 2018

Communiqué de presse SNEMG du 04 mai 2018

Communiqué de presse SNEMG - Rapport de l’IGAS sur la réforme du 3e cycle

Communiqué de presse SNEMG du 27 mars 2018

Communiqué de presse SNEMG du 06 février 2018

Communiqué de presse SNEMG du 05 février 2018

Communiqué de presse SNEMG du 23 novembre 2017 : L’assemblée générale du SNEMG élit son nouveau bureau

Communiqué de presse SNEMG du 17 novembre 2017 : Poursuite de la progression du nombre de maîtres de stage des universités de médecine

Communiqué de presse SNEMG du 16 novembre 2017 : Ratio enseignants/étudiants de médecine générale.

Communiqué de presse SNEMG : Plan gouvernemental d’accès territorial aux soins

Communiqué de presse SNEMG : "Non à une vision hospitalo-centrée. Développons la formation en milieu ambulatoire !"

Communiqué de presse SNEMG

Communiqué de presse SNEMG : 40% des postes d’internes sont orientés vers la médecine générale

Communiqué de presse SNEMG : Le SNEMG sonne l’alerte quant aux dangers de la réforme du 3e cycle des études médicales pour la démographie dans les territoires

Communiqué de presse SNEMG :Il est temps de prendre des mesures concrètes pour sauvegarder la formation pédagogique des MSU

Communiqué de presse SNEMG : Revaloriser la fonction de Maîtrise de Stage : pourquoi pas grâce à la ROSP ?

Communiqué de presse SNEMG Réforme du 3ème cycle des études médicales

Communiqué de presse SNEMG : Les annonces du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Communiqué de presse SNEMG : L’ANDPC diminue la part de la formation dévolue à la maîtrise de stage en contradiction avec la politique de Madame la Ministre de la Santé

Communiqué de presse SNEMG : L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau

Communiqué de presse SNEMG : L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau

Communiqué de presse SNEMG :"L’assemblée générale du SNEMG renouvelle sa confiance au bureau"

Communiqué de presse SNEMG :Conventionnement sélectif au sein des zones « en fort excédent »

Communiqué de presse SNEMG : La maîtrise de stage ne sera pas revalorisée dans la future convention, à euros constant

Communiqué de presse SNEMG : Pour une formation médicale initiale en médecine générale au service d’une organisation vertueuse du système de santé

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Maitre de stage des universités et stages de médecine générale

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Stagnation du ratio enseignants/étudiants

Communiqué de presse SNEMG : Le SNEMG a 10 ans !

Communiqué de presse SNEMG : Grande conférence de santé : Des déclarations d’intention… qui doivent être confirmées

Communiqué de presse SNEMG du 27 Novembre 2015

Communiqué de presse SNEMG Maîtres de conférences associés : 4 postes de plus pour 2015-2016

Nomination des enseignants associés de médecine générale Après le virage ambulatoire, la soustraction ambulatoire !

Communiqué de presse SNEMG - La gabegie de la gestion du DPC entrave la maitrise de stage

Communiqué de presse SNEMG : La Grande conférence de Santé. Les propositions du SNEMG pour répondre aux objectifs du Premier Ministre

5/5 Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015.Partie 4/5 : Les publications scientifiques

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Les modalités d’enseignement et de validation du D.E.S

A quand un plan de nomination pour les enseignants de médecine générale ?

Communiqué de presse SNEMG : Le constat consensuel et accablant sur l’attractivité de la médecine générale pour les étudiants

Communiqué de presse CNGE/SNEMG : Résultats de l’enquête nationale sur la Filière universitaire de médecine générale au 1er Janvier 2015

Communiqué de presse SNEMG : Maitrise de stage : Le double jeu gouvernemental

Communiqué de presse SNEMG/ISNAR-IMG/ReAGJIR : Nomination de M. Thierry MANDON

Communiqué de presse SNEMG/ISNAR-IMG/ReAGJIR : Où est passé le virage ambulatoire ?

Communiqué de presse SNEMG : La Médecine Générale est une discipline universitaire à part

Communiqué de presse SNEMG : Le projet de loi de santé : Qu’en est-il du groupe de travail sur la médecine générale ?

Communiqué de presse SNEMG : Groupes de travail sur le Projet de loi de santé

Communiqué de presse SNEMG : Projet de loi de santé : Les enseignants de médecine générale

Communiqué de presse SNEMG : «L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat»

Communiqué de presse SNEMG : "Votons pour l’accès aux soins"

DPC - Le danger de mesures irréfléchies

Communiqué de presse SNEMG : Le choix des jeunes dépend de l’offre de formation

Communiqué de presse SNEMG : Combien d’enseignants de médecine générale seront nommés en 2014 ?

Communiqué de presse SNEMG : "Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche fait barrage au développement"

Communiqué de presse SNEMG : Que vaut aujourd’hui la parole ministérielle ?

Communiqué de presse SNEMG du 18 septembre 2013 : Muet, aveugle et… sourd ?

Communiqué de presse SNEMG du 27 septembre : Treize maitres de conférences associés enfin nommés

Communiqué de presse commun du 24 septembre 2013

Communiqué de presse SNEMG : La formation pédagogique à la maitrise de stage hors quota DPC

Communiqué de presse SNEMG: Internes en médecine générale ? Armez-vous de patience

Communiqué de presse SNEMG : Il manque des enseignants de médecine générale à Lille…

Quatre maître de conférences associés supplémentaires : c'est bien mais c'est insuffisant - CP SNEMG du 26 novembre 2012

Oui à la maitrise de stage pour tous - CP SNEMG du 13 février 2013

L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat - CP SNEMG du 30 novembre 2012

Communiqué de presse SNEMG : «L’assemblée générale du Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale confirme à l’unanimité la politique du syndicat»


Fichiers joints:

Communiqué de presse SNEMG : La Grande conférence de Santé. Les propositions du SNEMG pour répondre aux objectifs du Premier Ministre

Créé le jeudi 2 juillet 2015

La Grande conférence de Santé.

Les propositions du SNEMG pour répondre aux objectifs du Premier Ministre

Le SNEMG a été reçu hier avec les autres syndicats médicaux par Monsieur le Premier Ministre et Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé dans le cadre de la préparation de la Grande conférence de santé qui se tiendra à la fin de l’année.

A cette occasion, Monsieur le Premier Ministre a rappelé les axes de réflexion qui seront développés au cours à cet effet :

-          La formation initiale et continue des professionnels de santé

-          Les métiers et compétences

-          Les parcours professionnels et les modes d'exercice

Fidèle à sa posture de communication et de construction, le SNEMG a confirmé sa présence à cette conférence et formule sa proposition globale :

1)      Etablir un plan de nomination des médecins généralistes sur les 10 prochaines années à 20 Professeurs, 30 Maîtres de conférences et 50 Chefs de cliniques des universités par an. Le ratio enseignants équivalent temps plein/enseigné de la Filière universitaire de médecine générale stagnant à 1 pour 103 (contre 1 pour 10 dans les autres spécialités) est incompréhensible surtout quand on considère la place donnée à la discipline par la loi 2004 sur le médecin traitant, réaffirmée dans la loi HPST de 2009 et plus récemment par la politique du virage ambulatoire.

2)      Financer et indemniser de manière pérenne la formation à la pédagogie à l’aide d’une politique volontariste dans le Développement professionnel continu. La formation des formateurs n’est pas discutable si l’on veut un système performant. Cette formation ne doit être accordée qu’aux pairs ayant justifié d’une aptitude à former. Or, cette formation pédagogique, actuellement limitée à 2 jours « hors quota » est soumise aux caprices de l’OGDPC qui décide de l’octroi des financements sans vision globale sur le sens de ces formations.

3)      La mise en place de maison et pôles de santé universitaires avec internats ruraux. La reconnaissance de ces structures particulièrement impliquées dans les soins l’enseignement et la recherche sont la condition à l’émergence d’une activité de formation et de recherche en ambulatoire. Les internats ruraux sont une solution à l’hébergement des étudiants dans les lieux de stage reculés.

4)      Passer le Diplôme d’études spécialisées de médecine générale à 4 ans. Il n’est plus possible de penser la formation à une spécialité exigeante et par définition ambulatoire à travers une formation de seulement 3 ans se déroulant presque exclusivement à l’hôpital. Le virage ambulatoire passe aussi par une formation adéquate des médecins de demain.

5)      Revaloriser la fonction de Maître de stage des universités. A l’heure où le nombre de médecins généralistes diminue, où les inégalités d’accès aux soins s’aggravent et où les médecins généralistes s’installent de  moins en moins et de plus en plus tard, la maîtrise de stage est un levier permettant de faire connaitre la pratique de la médecine de ville et de favoriser l’installation des futurs médecins généralistes. La revalorisation de cette maitrise de stage par l’intégration à la Rémunération sur objectif de santé publique permet d’augmenter les moyens de formation des médecins généralistes et leur installation en ville.

Le SNEMG engage son action dans l’adoption de l’ensemble de ces propositions respectant les objectifs gouvernementaux, apportant des résultats efficaces tout en engageant peu de coût pour la collectivité.

Il appartient désormais au gouvernement de faire preuve de cohérence entre les propos et les actes.

 

Dr Matthieu CALAFIORE, Président

Dr Anas TAHA, Vice-président

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Fichiers joints