Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
Recherche > Veille bibliographique > Les veilles bibliographiques > Souffrir en silence : les raisons pour ne pas révéler sa dépression en soins primaires

Dans cette catégorie:

Reconstruire l’Evidence Based (REB) ou comment réévaluer la pharmacopée utilisée en médecine générale.

Pertinence du stage en milieu pénitentiaire à partir du vécu des internes de médecine générale

Patch de nicotine pendant la grossesse: inocuité et aide au sevrage

La réduction du tabac améliore-t-elle l'espérance de vie?

Dépistage d'anomalie cardiaque par échographie dans la population générale asymptomatique.

Perte de poids chez les diabétiques de type 2 (DT2) : bénéfice sur le risque de maladies cardio vasculaires

Intérêt d’un bilan de santé systématique pour la réduction de la morbidité et de la mortalité.

Influence de la contraception orale prise au long cours sur le poids

Insuline : Attitude des patients et des médecins

Les emplois du temps des médecins généralistes

Problématiques éthiques induites par l’introduction du paiement à la performance en France

Délivrer des soins progressifs : analyse de l’implémentation en pratique courante

Éducation axée sur les compétences

Souffrir en silence : les raisons pour ne pas révéler sa dépression en soins primaires

Les IPP n’aident pas les enfants ayant un asthme non contrôlé

La prise occassionnelle de cannabis modifie-t-elle les EFR ?

Les recommandations pour le diabète de type 2 manquent elles d’indépendance et de rigueur ?

Emphysème

Prévention du DT2. Bénéfice de l'exercice physique + Diététique

Association entre différence tensionelle entre les deux bras et risque cardiovasculaire

Pertinence du stage en milieu pénitentiaire_vécu des internes de médecine générale

Souffrir en silence : les raisons pour ne pas révéler sa dépression en soins primaires

Créé le mardi 8 mai 2012

Veille bibliographique CNGE Recherche

Auteur : Alain MERCIER

_____________________________

TitreSouffrir en silence : les raisons pour ne pas révéler sa dépression en soins primaires
Title : Suffering in silence: reasons for not disclosing depression in primary care.

Mots Clés : Dépression, Antidépresseurs, Acceptation des soins, Divulgation
Key words : depression, Antidepressive agents, Patient Acceptance of Health Care/psychology*, Disclosure

CISP- 2 : P76

Domaine :  DM01, DM18 / RM 02 

Résumé :  Enquête descriptive téléphonique auprès de 1054 adultes. 43 % ont déclaré une ou plusieurs raisons de cacher des symptômes à leur médecin. FDR : Etre une femme de bas statut social, sans antécédent dépressif. La peur des antidépresseurs est citée dans 22% des cas.

Commentaire : La non reconnaissance de la dépression est un problème complexe en SP. L’exploration des croyances, du statut social semblent être centrales pour délivrer des soins et anticiper les problèmes de manque de prise en charge.

Autres ressources:

Référence : Bell RA, Franks P, Duberstein PR, Epstein RM, Feldman MD, Fernandez y Garcia E, et al. Suffering in silence: reasons for not disclosing depression in primary care. Ann Fam Med. 2011 oct;9(5):439–46.

_____________________________

Lien : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21911763