Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
Pédagogie > Cursus des études médicales

Dans cette catégorie:

L'équipe pédagogie

Concepts et principes pédagogiques

Cursus des études médicales

Deuxième cycle

Troisième cycle

Cursus Recherche

Textes règlementaires

Cursus des études médicales

Créé le Friday 31 August 2012

Le cursus de formation des médecins spécialistes de Médecine Générale

Les études médicales

Les études médicales ont une durée minimale de 9 ans après le baccalauréat et se répartissent en trois cycles. Le concours de Première Année Commune des Etudes de Santé (PACES) donne accès aux filières médecine, dentaire, pharmacie et maïeutique.

La réforme dite  Licence – Master – Doctorat (LMD) tend à harmoniser les études universitaires dans l’espace européen. Cette réforme  a commencé par le diplôme de formation générale en sciences médicales (DFGSM) qui valide la 1ère partie des études de médecine à l’issue de 6 semestres de formation. Le DFGSM délivre un grade  licence et comporte 180 crédits européens (ECTS). Il permet d’acquérir les connaissances nécessaires à la construction des compétences du second cycle.

A la rentrée universitaire 2013 sera mis en place le M1, première année du grade Master des études médicales qui permettra en trois années de valider, le diplôme de formation approfondie en sciences médicales (DFASM). Le tronc commun comprend 13 unités d’enseignements (UE) dont 11 unités d’enseignements transdisciplinaires regroupant les 362 items des Epreuves Nationales Classantes (ECN), une unité d’enseignement de formation générale à la recherche et une unité d’enseignement « Stages et gardes ». A l’issue de ce cycle de formation La réforme prévoit de valider un référentiel compétence pour devenir un interne « indifférencié ». Ces compétences s’acquièrent préférentiellement en stage.

Le stage de Médecine Générale est le seul qui reste obligatoire. Il permet aux étudiants de découvrir les spécificités de la pratique ambulatoire et les champs d’action de la discipline, et ce quelque soit leur projet professionnel.

Les ECN en fin de 6ème année donnent accès aux différents D.E.S. qui orientent les étudiants vers leur filière professionnelle et leur région de formation

Un troisième cycle de 3 années

Le D.E.S. de médecine générale est un cycle professionnalisant. Il permet de former les futurs professionnels de santé capables de répondre aux demandes des patients en soins primaires.

Un cursus complémentaire est possible dès l’entrée en 2ème cycle en validant des unités d’enseignement menant au master de recherche 1 et 2. La poursuite d’une carrière universitaire est possible avec le clinicat, le doctorat et l’habilitation à diriger la recherche. Ce cursus permet d’exercer des activités de Recherche et d'Enseignement au sein des Facultés de Médecine.

La thèse d’exercice

Elle est obligatoire pendant le troisième cycle et nécessaire pour l’exercice professionnelle. La thèse un engagement personnel scientifique important pour tout étudiant en médecine. Elle est une contribution au développement de la connaissance scientifique.

La soutenance de cette thèse devant un jury, et la satisfaction à l’ensemble des exigences du troisième cycle permet à l’étudiant d’obtenir le titre de docteur en médecine 

Les diplômes d’études spécialisées complémentaires (D.E.S.C)

Les D.E.S.C., d'une durée de deux ans complètent le D.E.S. en apportant une formation complémentaire. Il y en a deux catégories, ceux de groupe 1, qui permettent d’exercer dans un autre champ (allergologie, urgences, médecine vasculaire, etc…) sans renoncer à la spécialité médecine générale et ceux du groupe 2  dit exclusif qui demande de renoncer à la spécialité d’origine : la gériatrie.

L'exercice de la Médecine

L'exercice de la Médecine Générale peut se faire dans le secteur privé (exercice salarié ou libéral), dans le secteur public (exercice salarié ou mixte salarié-libéral) ou dans des institutions (médecine scolaire, du travail, santé publique, etc.)

La REMISE A NIVEAU ET/OU requalification

  • Les médecins généralistes en exercice ayant eu un arrêt prolongé d’activité,
  • les médecins d’une autre spécialité (dont le diplôme de docteur est antérieur à la date de création du DES de médecine générale)
  • les médecins étrangers de la CEEqualification en médecine générale, doivent suivre un cycle de formation pour être admis par le Conseil de l’Ordre des médecins à exercer la Médecine Générale.

Un certain nombre de facultés propose des diplômes universitaires (D.U.) ou des diplômes interuniversitaires (D.I.U.) de remise à niveau.