Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
Conseil Scientifique > Productions du Conseil Scientifique > Extraits de brèves de la revue exercer > Traiter les patients âgés diabétiques de type 2 - Décembre 2014

Dans cette catégorie:

e-cigarette ou substituts nicotiniques ?... Mai 2019

Adapter l'aspirine au poids - Avril 2019

CRP et cancer du Poumon - Mars 2019

Encore un RDV raté ! - Février 2019

Chlamydiae, ça marche pas ! -Janvier 2019

Diclofénac et risque cardiovasculaire... Décembre 2018

En finir avec le PSA... - Novembre 2018

Exacerbations d'asthme : comment administrer les corticoïdes ? - Octobre 2018

Alcool et crampes - Septembre 2018

L'amour oral - Juin 2018

Toujours pas de PSA - Mai 2018

e-consultation : la panacée ? - Avril 2018

Chirurgie bariatrique et suicide - Mars 2018

Pour changer les pratiques, changeons de pratique - Décembre 2017

Oublies pas la bandelette ! - Novembre 2017

Molluscum contagiosum - Octobre 2017

Hypothyroïdie fruste chez les personnes âgées - Septembre 2017

Des céréales complètes pour une santé parfaite ! - Juillet 2017

Allegro - Mai 2017

Que j’aime ta couleur café… Avril 2017

J'ai trop saigné... Février 2017

Faut-il porter une contention dans un avion ? Janvier 2017

Octobre n’est peut-être pas si rose… Novembre 2016

La forêt plus menaçante que l’arbre coupé ? Novembre 2016

Zoom sur... les IPP - Novembre 2015

Modes de rémunération des médecins généralistes : quelles conséquences ? - Juin 2015

Quelle perception les patients obèses ont-ils de leur poids ? - Mars 2015

Les notices médicamenteuses : info ou intox ? Février 2015

Traiter les patients âgés diabétiques de type 2 - Décembre 2014

Le 6e sens médical - Octobre 2014

Prédire l'obésité chez les nouveaux-nés ? - Juin 2013

Le « baiser maternel » contre le corps étranger nasal - Février 2013

Corticoïdes inhalés et croissance - Novembre 2012

Démences : centres mémoire ou MG ? Eté 2012

Les vieux chouchoutés - avril 2012

Le mirage des chiffres - mars 2012

Surveillance des anticoagulants oraux - février 2012

Adénoïdectomie - janvier 2012


Fichiers joints:

Traiter les patients âgés diabétiques de type 2 - Décembre 2014

Créé le mercredi 10 décembre 2014

Traiter les patients âgés diabétiques de type 2 : les bénéfices en valent-ils les risques ?

 

En 2014, il n’existe toujours aucune preuve issue des essais randomisés en double-aveugle de l’efficacité des traitements pharmacologique des patients diabétiques de type 2 sur des critères cliniques, tels que la morbi-mortalité ou la qualité de vie 1,2. Les bénéfices potentiels de ces traitements doivent être mis en balance avec leurs risques, en particulier chez les patients âgés de plus de 75 ans.

Les données d’une étude de cohorte de 5 000 patients diabétiques de type 2 traités au Royaume Uni suivis pendant 20 ans ont été analysées pour estimer le rapport bénéfice/risque des traitements antidiabétiques sur la prévention des complications rénales, ophtalmologiques et cardiaques ainsi que sur la qualité de vie. Pour la plupart des patients, les effets positifs étaient tellement peu importants que les effets secondaires mineurs, la pénibilité liée à la prise des traitements et leurs risques l’emportaient, en particulier au-delà de 75 ans. Selon les auteurs, un patient diabétique de type 2 commençant un traitement à 45 ans, réduirait son HbA1c de 1 % et pourrait gagner 10 mois de vie en bonne santé. Un patient diagnostiqué à 75 ans pourrait gagner 3 semaines de vie en bonne santé. L’effet des traitements sur la qualité de vie dépendait également de la perception que les patients en avaient. L’insuline était ressentie, par les patients, plus délétère que les médicaments oraux à cause des injections et de la prise de poids potentielle. Ce ressenti « négatif » avait tendance à surpasser les bénéfices sur la qualité de vie que pouvait avoir ce traitement. Rappelons ici aussi que l’insulinothérapie est la 2e cause médicamenteuse d’hospitalisation aux urgences des patients de plus de 65 ans3, après les AVK et serait pourvoyeuse de 100 000 passages aux urgences par an aux USA4. Combien en France ?

En pratique, voilà des données à prendre en compte avant de vouloir à tout prix diminuer la glycémie des patients diabétiques de type 2 vers les cibles recommandées…

 

JAMA Intern Med 2014. doi:10.1001/jamainternmed.2014.2894.

1  Boussageon R, Gueyffier F, Cornu C. Effects of pharmacological treatments on micro- and macrovascular complications of type 2 diabetes: What is the level of evidence? Diabetes Metab 2014;40:169-75

2  Anderson RT, Narayan KM, Feeney P, et al. Effect of intensive glycemic lowering on health-related quality of life in type 2 diabetes: ACCORD trial. Diabetes Care 2011;34:807-12.

3  Budnitz DS, Lovegrove MC, Shehab N, et al. Emergency hospitalizations for adverse drug events in older Americans. N Engl J Med 2011; 365: 2002-12

4  Geller AI, Shebab N, Lovegrove MC, et al. National estimates of insulin-related hypoglycemia and errors leading to emergency department visits and hospitalizations. JAMA Intern Med 2014 ;174:678-686

 


Fichiers joints