Accès membre
Adhérer au CNGE
Bonjour, Visiteur
>>> Accès forums
 01.75.00.16.59
Conseil Scientifique > Productions du Conseil Scientifique > Extraits de brèves de la revue exercer > Les vieux chouchoutés - avril 2012

Dans cette catégorie:

e-cigarette ou substituts nicotiniques ?... Mai 2019

Adapter l'aspirine au poids - Avril 2019

CRP et cancer du Poumon - Mars 2019

Encore un RDV raté ! - Février 2019

Chlamydiae, ça marche pas ! -Janvier 2019

Diclofénac et risque cardiovasculaire... Décembre 2018

En finir avec le PSA... - Novembre 2018

Exacerbations d'asthme : comment administrer les corticoïdes ? - Octobre 2018

Alcool et crampes - Septembre 2018

L'amour oral - Juin 2018

Toujours pas de PSA - Mai 2018

e-consultation : la panacée ? - Avril 2018

Chirurgie bariatrique et suicide - Mars 2018

Pour changer les pratiques, changeons de pratique - Décembre 2017

Oublies pas la bandelette ! - Novembre 2017

Molluscum contagiosum - Octobre 2017

Hypothyroïdie fruste chez les personnes âgées - Septembre 2017

Des céréales complètes pour une santé parfaite ! - Juillet 2017

Allegro - Mai 2017

Que j’aime ta couleur café… Avril 2017

J'ai trop saigné... Février 2017

Faut-il porter une contention dans un avion ? Janvier 2017

Octobre n’est peut-être pas si rose… Novembre 2016

La forêt plus menaçante que l’arbre coupé ? Novembre 2016

Zoom sur... les IPP - Novembre 2015

Modes de rémunération des médecins généralistes : quelles conséquences ? - Juin 2015

Quelle perception les patients obèses ont-ils de leur poids ? - Mars 2015

Les notices médicamenteuses : info ou intox ? Février 2015

Traiter les patients âgés diabétiques de type 2 - Décembre 2014

Le 6e sens médical - Octobre 2014

Prédire l'obésité chez les nouveaux-nés ? - Juin 2013

Le « baiser maternel » contre le corps étranger nasal - Février 2013

Corticoïdes inhalés et croissance - Novembre 2012

Démences : centres mémoire ou MG ? Eté 2012

Les vieux chouchoutés - avril 2012

Le mirage des chiffres - mars 2012

Surveillance des anticoagulants oraux - février 2012

Adénoïdectomie - janvier 2012


Fichiers joints:

Les vieux chouchoutés - avril 2012

Créé le jeudi 3 mai 2012

La coordination des soins : une fonction efficace pour réduire la morbimortalité des patients âgés dépendants ?

Le nombre de patients âgés dépendants a doublé dans les 20 dernières années dans les pays occidentaux 1 . L’institutionnalisation, la surconsommation médicamenteuse et l’aide aux aidants sont des situations fréquentes en soins primaires qui augmentent les coûts de santé dans les sociétés occidentales 2 . De nombreuses études européennes et américaines ont évalué l’impact d’une bonne organisation des soins secondaires (court séjour gériatrique, urgences) sur la mortalité totale et l’institutionnalisation 3 avec des résultats hétérogènes.

Un essai comparatif randomisé en grappes néozélandais a évalué un programme de prise en charge de patients âgés dépendants en soins primaires sur le nombre d’institutionnalisations définitives et la mortalité totale à 3, 6, 12, 18 et 24 mois. L’unité de randomisation était le cabinet de soins primaires.

Dans le groupe intervention, les cabinets d’une même zone géographique ont bénéficié d’un infirmier coordonateur. Il avait pour rôle de mettre en relation des services sociaux, administratifs, médicaux et paramédicaux en ayant accès à l’ensemble des données des patients. 55 cabinets ont participé à l’inclusion de 351 patients âgés de plus de 65 ans à haut risque d’institutionnalisation. Après randomisation, 169 patients étaient dans le groupe intervention, et 182 dans le groupe témoin (prise en charge usuelle).

Au terme de 2 années de suivi, le risque d’institutionnalisation définitive ou de mortalité totale a été de 36 % dans le groupe témoin (66/182) et 26 % dans le groupe intervention (44/169) soit une réduction relative du risque (ajustée) de 33 % (IC95 = 1-55) et absolue de 10,2 % (NNT = 10). L’âge, le genre, le lieu de vie rural ou urbain, la présence ou non de proches n’avaient pas d’influence sur les résultats.

Il s’agit d’une étude méthodologiquement robuste avec des critères de jugement sur la morbimortalité des patients âgés, en particulier la mortalité totale. Une des faiblesses notées par les auteurs est que les médecins savaient dans quel groupe étaient randomisé leurs patients, ce qui a pu influencer leur comportement dans la prise en charge. Ce biais est inhérent aux études pragmatiques.

La coordination des soins est une des compétences et fonctions décrites dans la définition européenne de la médecine générale et semble efficace dans cette étude en termes de réduction des institutionnalisations définitives et de la mortalité totale chez les personnes âgées dépendantes.

Références

  1. Rubenstein LZ, Alessi CA, Josephson KR, et al. A randomized trial of a screening, case finding, and referral system for older veterans in primary care. J Am Geriatr Soc 2007;55:166-74.
  2. Woolhandler S, Campbell T, Himmelstein DU. Costs of health care administration in the United States and Canada. N Engl J Med 2003;349:768-75.
  3. Landi F, Gambassi G, Pola R, et al. Impact of integrated home care services on hospital use. J Am Geriatr Soc 1999;47:1430-34.

Pour le conseil scientifique de CNGE Collège Académique, Jean-Sébastien Cadwallader et Hélène Vaillant-Roussel


Fichiers joints